Vins nouveaux aux caves Augé

« Notez, amis, que de vin divin on devient » Rabelais

Vous pourriez très bien arpenter les bistrots parisiens, guidés par les affiches aguicheuses, placardées sur les vitrines, et qui vantent le Beaujolais Nouveau de cette année. Slogans facétieux, design original, pancartes colorées : on ne sait plus s’il l’on nous parle de Coca-Cola ou du bon vieux Beaujolpif.

Pour la troisième semaine de novembre, permettez-nous d’avoir d’autres ambitions. C’est que nos cuites, nous, on les aime aristocratiques.

Sur le trottoir du boulevard Haussmann, aux caves Augé, quatre vignerons, et pas des moindres, font déguster leur vin nouveau. Trois vins du Sud contre un Beaujolais. Mais la déguste n’a pas l’allure d’une compétition : les bonshommes (et quelques dames) se passent allègrement les verres sans s’inquiéter le moins du monde de savoir qui vendra le plus.

Il y a là Jean-Christophe Comor, du Domaine des Terres Promises, avec sa cuvée À ma guise. À sa gauche vous trouverez Jean-François Nicq, des Foulards Rouges, (accompagné de la formidable Yoyo) qui présente Octobre. Jean Foillard est venu de Villié-Morgon avec un Beaujolais Nouveau. Enfin, la cuvée Terre d’Ombre du Domaine de l’Anglore n’est pas servie par Eric Pfifferling lui-même, probablement resté dans son cher Tavel, mais par son fils, Thibaut, qui se donne des allures de cambrioleur sous son bonnet noir mais qui fournit avec le sourire explications et anecdotes.

Chacun a son tonneau. Ils y puisent le nectar et y remplissent les bouteilles qu’ils bouchent sur le trottoir. Tout cela donne une air de fête de village au grand boulevard.

Les passants sont interloqués par ces hommes et femmes emmitouflés, verre de rouge en main, qui parlent fort et gênent le passage. Ils discernent l’accent rugueux des normands qui ouvrent les huitres, et les roulements de tambour des exclamations des vignerons du Sud.

Un peu de campagne provinciale s’est immiscée dans le Paris bourgeois, le Beaujolais nouveau commence bien.

 

Théo Torrecillas

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s