Festival international de la Gastronomie de Casablanca : découverte d’un nouveau monde

festival international de la gastronomie casablanca

Deux hectares de terrasses, des restaurants, des étendues de sable et de verdure face à l’océan agité. Le 2ème festival international de Casablanca, en partenariat avec les Etoiles de Mougins, s’est tenu du jeudi 28 au dimanche 31 mars au Tahiti beach club, sur la corniche, le luxueux quartier moderne du bord de mer.

2013-03-28 11.57.08 Le Tahiti beach club accueille le festival sous le soleil

Une quarantaine de chefs (dont une grande partie d’étoilés) s’est réunie pour des démonstrations de cuisine faisant la part belle aux produits marocains. Des conférences étaient tenues par des producteurs de mets locaux qui s’interrogeaient sur la place du Maroc dans la gastronomie mondiale.

La thématique « Média et Gastronomie » de cette édition était incarnée par le chef télégénique Frédéric Anton. Autre cuisinière du petit écran, Noémie Honiat de Top Chef 2012 a animé deux show-cooking. Sa vitalité, son sourire et sa pédagogie ont convaincu le public même si sa gelée de framboise sur mousse au chocolat ne restera pas dans les mémoires.

Le jeudi matin à 11 h, seuls quelques journalistes français et des flâneurs égarés étaient à l’heure pour l’ouverture. L’agitation du lieu tenait aux exposants en retard qui montaient leurs stands et à toute l’équipe organisatrice qui finalisait les installations. Il ne restait qu’à errer dans l’ « Allée des saveurs », discuter avec les producteurs marocains de safran, de truffes, de foie gras, de café, de chocolat… Beaucoup sont des Français installés à Casa, les autres appartiennent à l’élite éduquée de la ville qui parle aisément cette langue. Dans le salon, on n’entend presque pas parler le darija, sauf parmi le personnel. Les animations sont toutes en français, comme la signalétique.

Au bout du salon se tient l’espace réservé à l’alcool où les distributeurs font déguster les vins marocains : Boulaouane, Médaillon, S de Siroua, Aït Souala. Le Tandem rouge, réalisé par le vigneron français Alain Graillot avec les hommes et femmes de Thalvin à la cave du Domaine des Oualeb Thaleb à Benslimane, dénote par sa structure originale, son fruité dominant et sa longueur épicée.

domaine-ouled-thaleb-tandem-2009-etiquette2 Tandem, quand un vigneron français rencontre la Syrah marocaine

L’alcool en accès libre et décontracté surprend au Maroc. Dans ce salon, la dégustation se fait avec simplicité, l’espace vin est toujours rempli d’hommes et de femmes qui discutent en buvant un verre. Cette scène démontre bien que le Tahiti beach club est pour quelques jours un endroit exceptionnel dans Casa, comme hors de Casa.

Pour autant, la totalité des démonstrations de cuisine proposent des plats à base de fruits de mer ou de poisson, et il faut préciser que l’alcool s’évapore à la cuisson lorsque la recette implique un déglaçage au cognac. Ces contraintes n’ont pas empêché les show-cooking d’être d’une grande qualité. Nous avons par exemple assisté à la préparation de gambas à la bisque avec purée de petits pois, tomates cerises fourrées à la ricotta, basilique, gingembre, piment d’Espelette, menthe et pomme Granny Smith par le gagnant du Concours jeune chef les espoirs de Mougins 2012, Marc Lahoreau. Le chef français de la Villa Zevacco à Casablanca, Jérémy Martin, a préparé un filet de rouget accompagné de riz vénéré façon risotto avec une émulsion de palourdes, du parmesan et des chips de persil.

2013-03-30 17.39.49 Filet de rouget, riz vénéré façon risotto par Jérémy Martin

Enfin, Emile Cotte, chef du Taillevent à Paris, a proposé des ravioles de gambas au beurre d’agrume sur poêlée de légumes. Chacune de ces compositions offre un rendu harmonieux et délicat.

2013-03-30 18.30.26 Ravioles de gambas au beurre d’agrume sur poêlée de légumes par Emile Cotte

La préparation nécessite une technique que ces chefs détaillent volontiers au public passionné. Le samedi, le salon est bondé, des enfants courent dans les allées, des mères de familles prennent des notes à chaque conseil de chef, des adolescents guettent les autographes de personnalités qu’ils ont aperçues à la télévision. La bonne humeur, comme les bonnes odeurs, inonde le Tahiti beach club, l’équipe organisatrice semble satisfaite.

2013-03-30 18.30.44 Emile Cotte explique ses techniques au public passionné

20 000 visiteurs étaient présents selon l’Economiste (quotidien marocain). Les cuisiniers que chacun croisait devant les stands paraissaient réjouis. Peut-être était-ce aussi grâce aux huîtres fraîches arrosées d’un verre d’Aït Souala blanc.

 

Théo Torrecillas

Publicités

Une réflexion sur “Festival international de la Gastronomie de Casablanca : découverte d’un nouveau monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s